Les logiques d’évaluation d’un bien singulier. Le cas des chevaux de courses

Résumé : La recherche en comptabilité s’intéresse depuis plusieurs décennies à la notion de valeur et plus précisément à son élaboration. L’évaluation d’actifs atypiques, qualifiés par Karpik de « biens singuliers », est un exercice difficile en comptabilité. L’objectif de cet article est de comprendre précisément l’évaluation de l’un de ces actifs : le cheval de courses, produit vivant et unique. La pertinence de l’exemple retenu réside dans l’ampleur économique du marché étudié. À partir d’une analyse qualitative et quantitative, les auteurs montrent que cette évaluation repose sur des critères quantifiables ou non. Se pose alors la question de la pertinence, de la fiabilité et de la prévisibilité des modèles d’évaluation adoptés. Au final, les résultats visent à comprendre l’élaboration des modèles d’évaluation et leur impact sur un marché économique en plein essor.
Type de document :
Article dans une revue
Revue Française de Gestion, Lavoisier, 2014, pp 53-69. 〈10.3166/rfg.243.53-69 〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-neoma-bs.archives-ouvertes.fr/hal-01160081
Contributeur : Sandrine Palmer <>
Soumis le : jeudi 4 juin 2015 - 13:57:10
Dernière modification le : vendredi 5 juin 2015 - 01:05:24

Identifiants

Collections

Citation

Carole Botton, Julien Fouquau. Les logiques d’évaluation d’un bien singulier. Le cas des chevaux de courses. Revue Française de Gestion, Lavoisier, 2014, pp 53-69. 〈10.3166/rfg.243.53-69 〉. 〈hal-01160081〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

121